Le Projet Mawa

2018 : Accueil des investisseurs et lancement de la première phase du projet

 

Janvier : la SAS MAWA INVEST est opérationnelle pour accueillir les investisseur(e)s. Objectif : 180 000 euros à collecter sur les 9 prochains mois.

 

Interview avec Juliette Duquesne : journaliste et auteure de livres avec Pierre Rabhi. Le projet Mawa va apparaître dans son prochain "carnets d'alerte", dédié au problème de l'eau dans le monde.

 

Les réunion s'enchaînent : le projet séduit et de plus en plus d'investisseur(e)s nous rejoignent. Par mois, c'est environ 20 000€ de lettres d'intentions !

 

11 avril : Réunion de présentation du projet au Partenaires du Valence Handball.

 

Début mai : voyage en Guinée d'Ibrahim et de Franck pour suivi du deuxième pompage. Validation des 15 m3/heure en pleine saison sèche.

Analyses bactériologiques de l'eau dans les laboratoires agréés (SEG et CERE). Des échantillons vont être également analysés en France sur le plan physico-chimique.

Contacts avec plusieurs entrepreneurs  français en Guinée grâce à l'attaché de l'Ambassade de France.

Rencontre avec le responsable local de Orange Money (500 000 abonnés actifs) et validation du modèle de paiement par téléphone.

Rendez-vous avec plusieurs entreprises de TP pour lancer les devis du site de production.

 

31 mai : réunion à Paris à la Paillasse, ce qui nous permet, entre autre, de rencontrer de nouveaux investisseur(e)s mais également de faire la connaissance de Mr Detroyes, PDG de notre partenaire Eureau Sources.

 

Juin : 55 actionnaires ont rejoins la communauté Mawa soit près de 110 000€. Nous nous rapprochons de notre objectif de 180 000 € pour lancer la construction du site de production sur notre terrain en Guinée, installer la chaîne de conditionnement, acheter les premières motos, embaucher les premiers salariés, ...

6 Juin : Interview sur Radio France Bleu Drôme Ardèche de 12h10 à 12h30. Cliquez ici pour écouter l'interview.

13 Juin : Rencontre avec Mr François Sarano, ancien océanographe du Commandant Cousteau et fondateur de l’association Longitude 181, qui s’attache à la préservation des océans et du combat la pollution plastique.

22 Juin : Participation au Forum des Diasporas Africaines à Paris, sous le haut patronage du président Emmanuel Macron. Vous pouvez visualiser l'intervention d'Ibrahim en cliquant sur la photo ci-dessous.

28 Septembre : nouvelle réunion Mawa Spéciale Investisseur(e)s à Etoile sur Rhône. Présentation du calendrier prévisionnel et échange sur le projet. La première tranche de 180 000 € est bientôt atteinte. Un grand merci à toutes les personnes pour leur implication. Fin octobre, la 1ère tranche devrait être bouclée, ce qui va nous permettre de lancer le projet (site et ligne de production).

26 octobre : rdv avec la Députée de la 1ère circonscription de la Drôme Mme Mireille Clapot. Une écoute attentive et un vif intérêt pour notre projet qu'elle souhaite soutenir en nous aidant à le faire connaître auprès d'autres député(e)s, personnalités, ...

Page Facebook de Mireille Clapot et de son soutien pour le projet : cliquez ici            

 

Fin octobre : la 1ère tranche de 180 000 € a été atteinte grâce à près de 100 investisseur(e)s qui nous ont rejoins dans l'aventure. Le projet va ainsi pouvoir être lancé (construction du site de production, importation et mise en service de la ligne de conditionnement). 

Objectif : cap sur les 300 000 €. Une 2ème tranche de 120 000 € est donc lancée pour venir financer le développement commercial de l'activité. Date butoir : 30 juin 2019.

Novembre : Le comité de sélection de Bond'Innov, après étude des candidatures suite à son appel à projet, a retenu notre demande. Prochaine étape le 7 décembre pour une présentation complète du projet Mawa devant les fondateurs et partenaires de Bond'Innov (incubateur de projets innovants à fort impact économique et sociétal, en France et dans les pays du sud).

 

2017 : Recherche de financement et de soutien

 

124 janvier 2017 : rencontre de Pierre Rabhi, auteur, philosophe et conférencier. Notre projet correspond exactement à sa vision de la protection de la planète et de son environnement. Il nous apporte tout son soutien.

Plus d'informations

 

2Recherche d’investisseurs

La construction du site de production Mawa, du système de commercialisation demande des fonds. Plusieurs contacts sont initiés auprès d’investisseurs privés, d’entreprises ou d’associations.

La chaine d’embouteillage d’occasion est fournie par notre associé Eureau Sources. Elle n’attend plus qu’à être remise en service !

3Le concept MAWA


 

4 Réunions de présentation

Plusieurs réunions de présentation du projet ont eu lieu entre février et mars 2017. Plusieurs investisseurs potentiels sont intéressés à nous rejoindre dans cette aventure.

 

5 Passages presse

Après la diffusion d'un article sur le journal "le Crestois", le Dauphiné Libéré a également diffusé un article sur le projet "Eau de Mawa".

Article le Crestois : Cliquez ici

Article Dauphiné Libéré : Cliquez ici

 

6 Le forage : octobre

Pompage longue durée et mesure des débits : 15m3 / heure en permanence !

 

7 Voyage en Guinée : novembre

Nouveau voyage pour Ibrahim : validation des résultats du pompage effectués en juin. Contrôle de la tête de forage. Rencontre avec l'Ambassadeur de France grâce à notre contact avec Jean-Christophe Ruffin, Membre de l'Académie Française. Rdv avec la nouvelle Ministre de l'Environnement Assia Baldé, toujours aussi favorable au développement du projet.

Rencontre avec les autorités coutumières du village où notre forage est implanté : nous obtenons leur aval du projet et la protection du terrain.

 

8 Réunions Mawa : décembre

Présentation du projet au Lion's Club de Tain/Tournon et à la Mairie d'Etoile sur Rhône qui nous ont permis d'accueillir de nouveaux investisseur(e)s.

 

9 Création de la SAS Mawa Invest

Pour accueillir l'ensemble de nos actionnaires, pour garder la souplesse de la gestion du projet. Un représentant des actionnaires siègera avec nous au Conseil d'Administration de la Licorne Holding.

 

2016 : le projet prend forme

 

1Finalisation du business plan par un cabinet d’expertise comptable.

 

2Réalisation du forage.

Après une étude géologique, un forage exploratoire est réalisé et va valider son emplacement.

Le forage est réalisé par une société locale spécialisée. Il répond parfaitement à notre cahier des charges en termes de qualité d’eau et de débit.

 3Le système de livraison.

Le client achète un premier contenant consigné et livré à son domicile. Sur simple appel, il se fait livrer d’une nouvelle bonbonne pleine. Le système de livraison se fera principalement à domicile grâce à des moto tricycles achetés localement et aux couleurs Mawa.

D’autres canaux de commercialisation seront également utilisés : station service, détaillants, entreprises, collectivités, syndics, …

 

4Le système de paiement.

Le règlement est entièrement dématérialisé, donc sécurisé, via un paiement par mobile dont 80% de la population de Conakry est équipé (Système Orange Money).

 

5Recherche d’un support de bonbonne.

Pour une utilisation familiale facilitée de la bonbonne Mawa, nous souhaitons proposer, en plus, à nos clients, un support adapté avec robinet. Une recherche est donc lancée pour trouver le produit le mieux conçu et le moins cher possible.

 

2015 : le travail du projet

 

1Création de la société « La licorne Holding »

Janvier 2015 : la SAS Française La Licorne Holding est créée par les 8 associés et possède le concept et le process de fabrication.

La licorne est le symbole de la pureté et de la purification des eaux.

2Création du logo « Eau de Mawa »

Un logo en bleu et blanc.

Le bleu est symbole de vérité, comme l’eau limpide qui ne peut rien cacher, de sagesse et de sérénité. Le blanc, la pureté, l’unité et l’équilibre parfait.

Le nom Mawa est une émanation de Mami Wata, mère des eaux et femme poisson du conte Guinéen.

La typographie Mawa est un renvoi aux courbes de l’Afrique, de ses montagnes, de sa culture graphique, tout en représentant un certain mouvement de l’eau à travers les passages du bleu dans le blanc et inversement.

La signature « à la source de la Guinée » vient renforcer ce message d’eau produite en Guinée, en adéquation avec la culture locale.

 

 

 

 

 

 

 

3Création de la société « Mawa Distribution »

Mai 2015 : création de la SARL Guinéenne « Mawa Distribution » qui va assurer le rôle de produire, de conditionner et de distribuer l’eau de Mawa.

 4Une étude de marché

En juin et juillet 2015, une étude de marché va être réalisée sur un large panel représentatif de la famille moyenne guinéenne. Il en ressort une alimentation en eau aléatoire et parfois de qualité douteuse, via le réseau. L’achat d’eau en sachet ou bouteille est une habitude de consommation généralisée. 43% d’une population de 4 millions d’habitants dépensent entre 2,5 et 8 € en eau par semaine. La bonbonne Mawa de 20L sera d’environ 2,5 € et couvrira les besoins d’une famille de 6 personnes durant 5 jours. 74,3% de la population enquêtée préfèrent une livraison à domicile.

5Recherche d’un terrain pour forage.

Associée pleinement dans le projet, la société Eureau Sources nous met à disposition toutes leurs compétences en hydrogéologie. Un terrain est identifié dans la région de Dubreka,  à proximité de Conakry. Cette zone à fort potentiel s’explique par l’intersection de plusieurs failles à l’aplomb d’un plateau.

Acquisition d’un terrain de 5000 m2 pour implantation du forage et du futur site de production et de conditionnement des bonbonnes Eau de Mawa.

6Des soutiens au projet

Le Ministère Guinéen de l’Environnement, des Eaux et Forets, notifie que le projet et d’intérêt national. Michèle RIVASI, Député Européenne, apporte également son soutien, via le fonds Européen de Développement.

 Plus d'informations

 

2014 : le départ du projet

 

1Un constat évident

Le Docteur Ibrahim Bah Clozel, franco-Guinéen, a constaté depuis bien longtemps, que son pays natal, la Guinée, se heurte à un problème essentiel : l’accès à l’eau potable.

Lors d’un voyage privé au Brésil, il découvre un système de livraison de bonbonnes d’eau à domicile mis en place depuis de nombreuses années dans les grandes villes du pays, mais qui fonctionnent également dans d’autres pays privés d’eau potable permanente (Turquie, USA, Honk Kong, …).

L’idée est là ! le concept est trouvé, il faut maintenant le travailler et l’adapter pour la Guinée.

2Constituer une équipe

Réunir autour de ce projet, des compétences multiples et complémentaires. Nous sommes 7 particuliers (4 français et 3 Guinéens) et une entreprise Française Eureau Sources spécialisée dans l’exploitation de sources naturelles d’eau et dans le conditionnement en bonbonne. (lien vers leur site : http://www.eureausources.com).

Découvrez l’ensemble de la Team Mawa

Plus d'informations