Eau de Mawa dans " A flanc de Coteau"

Un nouvel article sur le projet Mawa est paru ce mois-ci dans le journal de la commune de Montmeyran "A flanc de Coteau".

Un grand merci pour cet article qui fait suite aux réunions organisées dans la salle de la commune.

Pour le visualiser  : Cliquez ici

Conférence autour du dernier livre de Pierre Rabhi

Le mardi 11 décembre, Juliette Duquesne, journaliste, réalisera une conférence autour du  quatrième Carnet d'alerte : l’eau que nous sommes, un élément vital en péril, coécrit avec Pierre Rabhi, à la Cagouille, 10 place Constantin Brancusi à Paris de 19h à 20h30.

L’océan, l’un des poumons de notre planète, est en grand danger. L’acidité a augmenté de 30% en 250 ans. L’agriculture intensive, l’utilisation massive d’engrais chimiques sont la principale cause de pollution et de consommation de l’eau douce. En France, les pesticides sont présents dans la quasi-totalité des cours d’eau et des nappes phréatiques. L’eau est indispensable à la vie. Chaque jour dans le monde, près de mille enfants de moins de 5 ans meurent d’avoir bu de l’eau insalubre.

Objet des convoitises de sociétés multinationales, l’eau est un bien commun qui nécessite une gestion collective. Comment la consommer de façon plus sobre, écologique, équitable et locale ?

Inscription gratuite :  cliquez ici

Perturbateurs endocriniens : il faut réagir !

Le magazine "60 Millions de Consommateurs" a sorti un dossier en mai 2017 sur les perturbateurs endocriniens retrouvés dans les cheveux des enfants. Il faut vraiment réagir !

Les pouvoirs publics doivent s'attaquer à ce risque sanitaire majeur.

Pour prendre connaissance de cet article : cliquez ici

 

Lutte contre les macro et micro plastiques

Fin septembre, Mme Mireille CLAPOT, députée de la 1ère circonscription de la Drôme et vice-présidente de la commission des Affaires Etrangères, a déposé une question écrite auprès du ministère de la transition écologique et solidaire sur le sujet de la lutte contre le plastique en France et plus particulièrement sur celle contre le « micro-plastique ».

Consciente de cet enjeu environnemental important, et s'engageant sur le sujet de la lutte contre le plastique, nous allons la rencontrer le vendredi 26 octobre pour lui présenter le projet Mawa.

Pour lire sa question écrite cliquez ici

Ensemble continuons de nous mobiliser, chacun à notre échelle, sur la lutte contre le plastique !

 

L'Afrique championne de l'interdiction des sacs en plastique

Couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers, boîtes et bâtonnets mélangeurs pour boissons, ... tous ces objets en plastique vierge d'origine fossile seront interdits en France dès le 1er janvier 2020. Ils viendront s'ajouter aux coton-tiges, "gobelets, verres et assiettes jetables de cuisine pour la table en matière plastique", bannis à partir de la même date, ainsi qu'aux sacs de caisse, aux sacs des rayons des fruits et légumes et aux micro-billes cosmétiques, qui eux ne sont plus distribués depuis, respectivement, 2016, 2017, 2018.

"Des 25 pays africains ayant introduit des interdictions nationales des sacs en plastique, plus que la moitié (58%) les a mis en vigueur entre 2014 et 2017", note l'ONU.

Pour consulter l'article de la Tribune : cliquez ici

 

L'eau que nous sommes, un élément vital en péril : le prochain Carnet d'Alerte de Pierre Rabhi et Emilie Duquesne

Le 7 novembre prochain va sortir le quatrième Carnet d'alerte : l’eau que nous sommes, un élément vital en péril, écrit avec Pierre Rabhi et Emilie Duquesne publié par les Presses du Châtelet.

Il sera présenté lors d'une rencontre dédicace, le 9 novembre à la librairie l’Ecume des Pages, 174 boulevard Saint-Germain à Paris de 19h à 21 heures.

Le projet Mawa va prendre son envol et le soutien de Pierre Rabhi va l'y aider. Vous retrouverez d'ailleurs, dans ce nouveau Carnet d'Alerte, l'interview que nous avons donné.

Pour lire le communiqué de presse : cliquez ici

 

La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique

Après le Chili, 1er pays d'Amérique du Sud à interdire les sacs plastiques, c'est maintenant La Dominique, cette petite île des Caraïbes, qui va devenir le premier pays au monde à prohiber les pailles, plaques et couverts en plastique ainsi que les tasses et récipients en polystyrène, particulièrement néfastes pour l'environnement. 

Cette interdiction d'objets en plastique est le premier pas vers une politique écologique ambitieuse et pourrait ainsi être une source d'inspiration pour de nombreux pays !!!

 

Article sur La Dominique : cliquez ici

Article sur le Chili : cliquez ici

Ce soir : Cash investigation "le plastique la grande intox"

Contrairement à ce que veulent nous faire croire les lobbys, le plastique est dangereux. Même recyclé. Ce mardi 11 septembre, Cash Investigation le démontre avec son enquête “Plastique, la grande intox” sur France 2

Une enquête sidérante qui pointe notamment du doigt le lobbying effréné (et efficace) des industries plastiques et dévoile les failles ­potentiellement dangereuses du recyclage de certaines matières plastiques. Ce reportage met crûment en lumière des informations largement passées jusqu’ici sous le radar.

La preuve par trois :

- Des associations pour l’environnement financées par des industriels

- Des promesses non tenues par de grandes marques de soda

- Des produits toxiques dans des jouets

La bande annonce : https://www.challenges.fr/videos/bande-annonce-cash-investigation-le-plastique-la-grande-intox_mxmzsx

Le site de Cash Investigation : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/video-cash-investigation-le-microplastique-un-danger-invisible-et-omnipresent_2933901.html

 

Conférence débat au théatre de ville de Valence

JEUDI 13 SEPTEMBRE à 19h30 au Théâtre de la Ville de Valence : conférence débat "AFRIQUE : dangers et opportunités" avec le professeur Marc Gentilini, Président honoraire de la Croix Rouge Française et grand ami de la Guinée et Mr Hervé Schricke, Entrepreneur et Président du Club Afrique de France Invest.

Ils feront le lien entre le fonctionnement des africains ayant réalisés des œuvres d’art ancestral et ce que nous vivons actuellement avec l'émergence des concepts d'entreprises libérées, du co working, du crowdfunding, d'open source, ... des dangers et opportunités provenant de ce continent bientôt le plus peuplé, ainsi que le développement exponentiel des faux médicaments.

L'équipe MAWA soutient cette manifestation à laquelle nous allons participer. Nous aurons ainsi l'occasion d'échanger sur notre projet Guinéen avec les intervenants et les participants à cette conférence.

Cet évènement sera suivi d'un cocktail et n'est accessible que sur invitation.

Contact : François NICOLAS - 06 64 42 45 03.

Détail de la conférence : cliquez ici

 

L’Afrique avance et n’attend pas !

Un article du "Monde Afrique" très intéressant sur les africains vivant en Europe et représentant un potentiel humain et économique hors du commun.

Or aujourd’hui, l’Afrique et l’Europe, pour de multiples raisons, ont besoin de mobiliser leurs diasporas : ils sont prêts à répondre à cet appel, à s'organiser pour accélérer l’intégration des deux continents.

Pour lire l'article complet : cliquez ici

Best Of du Forum des Diasporas

Vidéo de clôture du forum. Avec tout ça, si ca ne donne pas envie d'investir en Afrique !!!

Et en plus, on aperçoit rapidement Ibrahim lors de son intervention (vers la minute 30).

Au nigéria, c'est pas mieux !

90 % des Nigérians manquent d'eau potable.

L’enquête a révélé que 90,8 % des membres du ménage buvaient de l’eau contaminée à un certain degré par les bactéries E coli, que leur eau provienne de sources d’eau améliorées ou non améliorées (camions-citernes et puits non protégés).

Environ 77,3 % de l’eau potable des membres du ménage était contaminée par les bactéries à la source.

Seulement 3,7 % ont présenté un profil en adéquation avec l’Objectif de développement durable 6, à travers l’accès à une source d’eau potable.

Pour rappel, le projet Mawa répond à cet objectif de développement durable n°6. Ce qui veut dire que le modèle de distribution d'eau que nous souhaitons mettre en place peut être dupliqué dans d'autres pays !!!

Article complet : cliquez ICI

PLANETE ou PLASTIQUE : il est temps d'agir !

Le numéro de juin du magazine National Géographic fait un état des lieux de la pollution plastique actuelle, des multiples facettes du plastique et les conséquences écologiques désastreuses qu'il engendre.

Des millions de tonnes de déchets menacent la planète et la vie. Nous sommes responsables de l'apocalypse plastique que nous sommes aujourd'hui forcés de constater.

Eau de Mawa au Forum des Diasporas Africaines

Le vendredi 22 juin, Ibrahim et Eric se sont rendus à Paris, au Forum des Diasporas Africaines pour présenter et faire connaitre notre projet à d'éventuels investisseurs. Quelques bons contacts ont été initiés. A suivre ...

Ecouter l'intervention d'Ibrahim.

 

Le gouvernement Guinéen est résolument engagé à combattre la prolifération des plastiques

Le gouvernement Guinéen a célébré, le lundi 4 juin, la Journée Mondiale de l'Environnement, avec comme thème principal : Combattre la pollution. En effet, selon une étude réalisée en 2017, la quantité de déchets plastiques généré par habitant et par  jour est de 0,603 Kg, soit environ 485.291 tonnes produites par an en Guinée.

Lisez cet article édifiant en cliquant sur le lien ci-dessous. Encore une bonne raison pour que le projet Mawa se mette en place pour combattre cette peste plastique ! 

Ecouter l'interview : Cliquez ici

Mawa sur Radio France Bleu Drôme Ardèche

Mercredi 6 juin 2018 entre 12h10 et 12h30, Christophe Bernard, animateur de Radio France Bleu nous a gentiment accueilli et nous donner l'opportunité de présenter le projet Mawa.

20 minutes de présentation du projet que vous pouvez retrouver en podcast sur le site de la radio ou l'écouter ici en cliquant sur le lien ci-dessous

Ecouter l'interview : Cliquez ici

Orange Money en Guinée : tout bon pour Mawa !

Orange Money compte aujourd'hui 1 million de clients actifs, ce qui représente plus de 500.000 transactions en moyenne par jour. Orange money est l’un des meilleurs services que les opérateurs ont offert aux Guinéens, contribue à la sécurité des comptes de ses fidèles clients. Pour information, pendant la crise Ebola, Orange money a d’ailleurs été utilisé par des ONG pour payer les frais de missions de leurs agents sur le terrain.

Lisez l'article sur Orange Money en cliquant ici

Réunion Mawa à la Mairie d'Etoile sur Rhône

Le mardi 24 avril 2018 s'est tenue une nouvelle réunion Mawa. Une réunion très positive et au final, de nouveaux souscripteurs, sensibilisés par l'aspect environnemental, social et entrepreneurial du projet.
On continue à avancer ensemble dans ce belle aventure !!!

Merci à toutes celles et ceux qui étaient présent(e)s et à leur écoute.